14 films incontournables à voir durant Fantasia

Fantasia est là les copinos.

C’est encore ce temps de l’année.

Oui ce moment tant attendu.

Des films asiatiques, polonais, québécois, des bons films, des films horriblement mauvais, de tout, pour tous.

Fantasia #chudownasfuck.

La programmation est sortie tout récemment et j’ai tant bien que mal tenté de l’éplucher.

Je pourrais bien vous conseiller 56 films, mais étant donné la liste qui part dans tous les sens, j’ai décidé d’être réaliste et de vous en proposer 14.

Fantasia

  • Le fou Japon :

 As the gods will 

Perso, je me fous de l’histoire. Je n’ai même pas eu besoin de lire le synopsis pour vouloir à tout prix voir ce film. J’ai lu le nom du réalisateur, j’ai vu qu’il allait être présent, et je me suis dit, je dois aller voir Takashi Miike. Mais après, j’ai lu le synopsis, j’ai écouté le preview. Wow. Mais. Que. Quoi ? Subjugué, j’ai été je vous dis. On dirait que Takashi Miike nous refait un  The happyness of the Katakuris en plus crack.  L’histoire adaptée d’un manga est… Regardez la bande-annonce, c’est indescriptible. Mais, garanti, j’y suis. #emoticonwtf

Bande-annonce

Fantasia

  • Le retour du jeune prodige.

Don’t breathe

J’adore Evil Dead; d’un amour inconditionnel. Son premier et son deuxième sont deux de mes films favoris. Le genre de film que tu peux écouter n’importe quand. Lorsque j’ai appris qu’il allait y avoir un remake, j’ai un peu puke. Quand j’ai vu le film, j’ai  été surpris. J’ai puke, mais  de bonheur. Le film était incroyablement divertissant et gore et l’actrice principale était géniale.  Ce nouveau film, du même réalisateur Fede Alvarez, met en vedette la même actrice,  Jane Levy ♥, et je crois bien que la recette va encore faire effet.

On a comparé ce film à Green room – coup de cœur de l’année (R.I.P. Anton Yelchin) – et le synopsis est très intriguant : « Un groupe d’amis entre par effraction dans la maison d’un homme riche et aveugle, convaincu qu’il en sortira avec le cambriolage du siècle. Ils ont tort…» Bref, un bon petit huis clos bien stressant!

Bande-annonce

Fantasia

  • Wong, je ne suis pas ton père

Creepy

J’aime les films d’horreur (duh), mais je suis un gros gros gros peureux. J’ai un peu pleuré lorsque j’ai vu Ringu, A tales of two sisters et Ju-On. Les films asiatiques d’horreurs ont comme un je-ne-sais-quoi qui les rendent beaucoup plus terrifiants que leurs tristes adaptations américaines. Le réalisateur de Pulse (allez voir l’original et oubliez le remake svp) et de l’excellent Tokyo Sonata, nous revient avec un thriller horrifique à saveur policière. Le synopsis a capté mon attention et je suis un sucker pour les films asiatiques.

Bande-annonce

Fantasia

  • Un classique trash

The Toxic Avenger 

Tanné des super héros propres et gentils à la morale politicaly correct?! N’attendez plus, The Toxique Avenger est là pour vous!

Un jeune rejet, avec le charisme d’une allumette mouillée, tombe dans des déchets toxiques et devient TOXIC LE RAVAGEUR. Des effets gore à 35 cennes, des dialogues incroyables, mais attends, je n’ai pas tout dit, comme si le film n’était pas déjà assez génial, le film est présenté avec doublage français.  Je suis un fervent amateur de doublage, mon go-to movie est prédateur en français. («Dylan, sale petit enfant de putain ! Ça fait longtemps !» est le best quote de la vie.) Clique ici s’il te plaît.

Bref, ne manquez pas ce merveilleux film, j’y serai et le lendemain j’aurai mal aux côtes.

Bande-annonce

Fantasia

  • Pif Paf Pouf en plan-séquence

King Dave

J’aime bien Podz, ses projets sont toujours incroyablement beaux, mais ils me dépriment. Réalisateur québécois, on lui doit 19-2, Les sept jours du talion, Minuit le soir et j’en passe. 19-2 est une série québécoise d’une incroyable qualité, mais c’est aussi beaucoup trop chagrinant. Les sept jours du talion est un film d’horreur glauque sans concession, une chose rare au Québec, mais j’ai trouvé ce film trop froid ( dur de faire un film sur la vengeance d’un père dont la fille a été violée et tuée me direz-vous, mais bon.). Bref, les créations de Podz manquent parfois de chaleur humaine. Toutefois, cette chaleur se retrouvait parfois dans son excellente série, Minuit le soir.

Podz sort en grande trombe son nouveau film, King Dave, tiré de la pièce de théâtre du même nom. Le film tourné en un seul plan-séquence, nous fait entrer dans la vie de Dave, un jeune adulte qui cherche le gars qui a pogné le cul de sa blonde sur le dance floor pour lui régler son cas. En écoutant la bande-annonce j’ai ressenti une vibe de Drive de Nicolas Winfing Refn. J’ai envie d’aimer Podz, et de sortir de ce film sans ressentir un vide transidéral et un fort besoin de gober des deroxats. J’espère que les qualités de ce film seront multiples et pas seulement esthétiques.

Bande-annonce

D’autres petits films qui ont capté mon intérêt:

Teenage cocktail : de la bande qui a fait l’excellent Starry Eyes, que je ne saurai jamais trop recommander.

The Piper : un autre film Coréen weird. ♥

Lights out: basé sur le court métrage qui m’a fait faire pipi dans mes culottes.

The Body Guard: film d’action chinois, qui me semble bien musclé. #jaimemebattre

Red Christmas: film d’horreur over the top Australien.

Outlaws and angels: Wester avec la fille de Clint Eastwood ! Nuff said.

We are the flesh: film Mexicain érotique d’horreur qui a l’air vraiment vraiment trash. ( m’a y aller avec mon ami bizarre pis sa blonde encore plus bizarre.)

Kiyamachi-Daruma: un film de Yakuza avec un dude qui a pu de bras et pu de jambe.

Terraformars: Takashi Miike et des cafards mutants sur mars. Wow.

Et vous, qu’allez-vous voir durant le festival Fantasia?

Fantasia

14 juillet au 3 août 2016

Pour d’autres découvertes, suivez #Mazroudecouvre

 

Share on FacebookTweet about this on TwitterEmail this to someoneShare on Google+